Bariloche (2/2)

La suite de mes aventures aux alentours de la ville de Bariloche. Pour mémoire, je viens de rebrousser chemin sur une randonnée qui s’annonçait sportive à cause de la neige … 😉

Cerro Campanario

Le Cerro Campanario est sans doute le mont le plus prisé à Bariloche. D’abord parce qu’il propose une très belle vue panoramique sur les alentours et ensuite parce qu’il est possible d’y monter soit en télésiège soit à pied. Ayant de l’énergie pour gravir 1000 mètres (voir la page précédente), je la laisse exploser pour sautiller jusqu’au sommet, 200 mètres plus haut. Le chemin se fait au milieu des conifères aux odeurs si caractéristiques.

En quelques dizaines de minutes, je suis à l’arrivée de la remontée mécanique et je suis époustouflé par la vue à 360 degrés.

Je reconnais certains endroits visités précédemment et découvre quelques chalets isolés au milieu de la nature.

Facile d’accès par le bus 10, 20 ou 22 et sans difficulté pour son ascension (surtout si vous prenez le télésiège 😉 ), il serait criminel de venir à Bariloche sans passer par le mont Campanario !

Les 7 lacs

Il s’agit d’une excursion classique au départ de Bariloche. Un minibus te récupère a ton hôtel et tu parcours la fameuse route 40 (celle que j’ai déjà arpentée à de nombreuses reprises dans le nord de l’Argentine) jusqu’à San Martín de los Andes en t’arrêtant aux différents points de vue.

Premier stop, orienté shopping : Villa La Angostura. Beaucoup plus petite que Bariloche, l’esprit est sensiblement le même : un centre dédié au tourisme avec des boutiques de location et des façades travaillées et de vrais chalets luxueux sur des terrains immenses, en bordure de lac.

Tu l’as peut-être déjà remarqué sur les premières photos : cette journée est particulièrement nuageuse. Aucune difficulté pour voir les fameux lacs mais il m’est beaucoup plus compliqué d’apercevoir les montagnes qui les entourent. Je me suis même parfois demandé où s’arrêtait le lac et où commençait le ciel 😀

Tous les lacs s’enchaînent dans cette atmosphère propice aux mystères et légendes.

De temps en temps, j’ai le droit à une petite éclaircie qui me donne un aperçu des sommets environnants. On est loin du reflet dans le lac, mais c’est déjà ça 😉 .

Lors de mon arrivée à San Martin, le temps s’est légèrement amélioré. De quoi me donner envie de partir faire une balade le long du lac sur un petit sentier géré en partie par une communauté Mapuche.

Petite digression sur les Mapuches : il s’agit d’un peuple pré-hispanique, et même pré-Inca. Ils peuvent s’enorgueillir d’être les seuls à avoir stoppé les deux envahisseurs. Les conquistadors espagnols furent obligés de négocier avec eux, leur cédant une grande partie du sud de l’Amérique du Sud. Les choses s’aggravent fortement lors de l’indépendance du Chili. Une volonté d’expansion conduit au massacre de la population Mapuche, qui finit coincé dans des réserves. Depuis, les choses ne se sont pas arrangées et ils luttent pour retrouver leurs terres face au gouvernement et aux multinationales, sans succès jusqu’à présent…

En quelques dizaines de minutes, j’accède à un mirador qui donne une belle vue sur le lac

Sur le chemin du retour, un autre point de vue permet de bénéficier d’un beau panorama sur la ville. C’est également l’occasion de goûter une spécialité de Bariloche que j’ai prise dans mon sac : les ramens. Il s’agit de chocolat en fine lamelles repliées les unes sur les autres. Le tout fond dans la bouche.

Une fois de retour dans le centre de San Martín, il me reste quelques minutes pour parcourir la rue principale où se succèdent les jolies façades des vendeurs.

Malgré mes envies de soleil, celui-ci ne daigne pas percer les nuages et le retour se fera sous la pluie … Dommage car cette excursion doit être franchement agréable avec des vues plus dégagées.

Fait amusant, je parcours à nouveau une partie du trajet le lendemain dans le bus qui me conduit à Puerto Varas, au Chili. Malgré un départ de Bariloche au soleil, la pluie et les nuages font leur apparition après seulement quelques minutes de route. Il devait être écrit que je ne pourrais pas voir les 7 lacs 😀

INFORMATIONS PRATIQUES

Auberge de jeunesse : Hotel Italia Inn, entre la gare routière et le centre ville. Une nouvelle fois, un couchage un peu excentré mais quel confort pour un prix inférieur à ce que j’ai pu trouver en ville ! 275 $AR le dortoir de 4 type hôtel avec salle de bain privée, plusieurs pièces communes et une cuisine immense. Je n’évoque évidemment pas les douches bouillantes et le wifi au top, ni le service de laverie aussi compétitif que le lit. Parfait.

Déplacement : Trajet avec Andesmar depuis Pucon via Junín de los Andes avec passage de la frontière. Le trajet est absolument magnifique dans les montagnes. Compte la journée pour les 355 kilomètres. 28 000 pesos soit 764 $AR (soit 37€ 😀 le tout en août 2017)

Pour utiliser les transports en commun dans la ville, il faut acheter une carte de bus magnétique (35$AR) puis ensuite la charger.

  • 29$AR l’aller pour le parc de Llao-Llao que ce soit avec le 20 ou le 10, n’oubliez pas mon conseil de faire une boucle dans le secteur nord ou un aller simple en partant du sud 🙂
  • 13 $AR l’aller pour se rendre, depuis le centre, au Cerro Campanario ou à Los Cohiues (le départ pour le refuge Frey ou la cascade)
  • 850$AR négociés pour une journée d’excursion aux 7 lacs. Je pense que toutes les agences se valent plus ou moins. Ayant réservé dans l’une d’elles, j’ai été attribué à une autre par manque de place. Aucun souvenir des 2 noms même si le conducteur / guide était très bien et a répondu à toutes mes questions…

Entrée : 50 $AR pour le musée de la Patagonie sur la place centrale de Bariloche. Je n’ai pas été emballé malgré la petite section concernant la faune et la flore intéressante. Peut-être un jour sans ?

Repas : Chocolat Rama 110g – 87$AR. Un délice après une bonne marche 😉

 

4 réflexions sur “Bariloche (2/2)

  1. brochot brigitte dit :

    hello antoine
    j espere que tu vas bien
    merci de me faire voyager grace a tes super photos et commentaire
    je te souhaite bonne continuation
    la bise de la verp

    • Antoine dit :

      Bonjour Brigitte. Tout va bien pour moi, je suis en vadrouille dans la Polynésie Française actuellement. J’espère que tout va bien pour toi aussi et c’est avec plaisir que je partage quelques souvenirs de voyage. Un bisou à toi 🙂

  2. Dumont dit :

    Mémé trouve que tu es bien bronzé et que tu as l’air heureux et toujours aussi souriant,….
    Elle pense bien à toi régulièrement , c.est à dire tous les jours….
    Christine dit que tu as bien fait de réaliser ton rêve…..
    Et moi j.ajoute que c.est formidable de regarder d.aussi exceptionnels paysages, assis confortablement installé dans le canapé
    Christine dit que ce n.est pas tout à fait la même chose…..
    Pas faux !….. mais je n.ai pas vraiment l.ame d’un aventurier
    Gros bisous de nous trois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.