Arequipa

La ville blanche

J’avais entendu et lu beaucoup d’éloges sur cette ville pendant la préparation de mon tour du monde. Aux dires de beaucoup, il s’agit d’une ville singulière au Pérou. Déjà rien que son « surnom » de ville blanche intrigue, dans un pays où les constructions sont plutôt en briques bien rouges 😀 .

La couleur des murs des bâtiments du centre ville explique cette singularité. Ceux-ci sont en sillar, un type de roche volcanique. Il en résulte une grande harmonie et homogénéité de l’ensemble et la municipalité a œuvré pour que les rues soient très larges. On pourrait presque se croire dans une ville européenne (ce qui n’est plus du tout le cas dès que l’on s’éloigne un peu du cœur de la ville 😉 ).

Parfois, quelques touches de couleur font ressortir encore plus la clarté de la roche utilisée. Le contraste est alors saisissant.

Comme d’habitude, la place d’armes est très soignée avec ses arcades et sa cathédrale.

D’ailleurs, fait amusant, il était prévu que cette construction soit à Mexico. Une erreur dans le stockage des plans par l’architecte a permis sa réalisation ici, à Arequipa. Tant mieux pour moi 😉 . Encore une fois, je passe pas mal de temps à observer la vie des Péruviens depuis les multiples bancs de la place, parfois jusqu’à la nuit tombée.

Depuis le mirador de Yanahuara, proche du centre, on peut observer un joli panorama sur la ville. D’ailleurs, tu t’en doutes, la ville est entourée de volcans (qui ont permis la construction des bâtiments …) dépassant les 5000 mètres.

Le panorama depuis la terrasse de l’auberge est également superbe (et encore plus au lever et coucher du soleil … 😉 )

A l’occasion d’un Free Walking Tour, je découvre aussi des cours moins visibles depuis la rue. Elles aussi sont toutes de blanc vêtues.

Couvent Santa Catalina

Arequipa est également connue pour son couvent. C’est le plus grand du monde et le plus important au Pérou. Véritable village dans la ville, j’y ai passé presque 3 heures (le temps de faire mes confessions 😉 ). Dès l’entrée, je suis saisi par les couleurs vives des murs, contrastant fortement avec le blanc omniprésent dans le centre ville. Ici, les pigments ocres et bleus dominent !

À l’origine, chaque sœur devait construire son logement pour intégrer le couvent. Chacune avait une chambre, un salon et une cuisine équipée d’un four pour réaliser des pâtisseries,. Celles-ci étaient vendues pour leur permettre d’être autosuffisantes. Désormais, les fonds récoltés par la visite du couvent suffit largement 😉 . La taille des « cellules » m’a surpris. On est loin de la cave sombre et austère de 2 mètres sur 3 😀 . Certaines avaient carrément un petit appartement de 50m² à disposition.

L’édifice n’a cessé de grandir au fil des années. Il est désormais immense avec ses cours intérieures, ses fontaines et ses terrasses.

Des rues ont été tracées à l’intérieur même du couvent, reliant les différentes chambres et les parties communes.

Évidemment, une fois à l’intérieur du couvent, les sœurs y restaient jusqu’à leur mort et n’avaient de contact avec leur famille que par un parloir muré. 23 occupantes sont présentes actuellement mais elles n’ont aucun contact avec les touristes. Il semblerait qu’elles aient droit désormais à la télévision et même à Internet ! Le couvent n’est plus ce qu’il était 😉 .

Il est aussi possible de faire la visite de nuit, éclairé à la bougie. L’ambiance doit être encore différente. Je testerai la  prochaine fois que je me rendrai sur Arequipa 🙂 .

En tout cas, c’est un vrai coup de cœur pour cette ville et ce couvent en particulier. Le calme qui y règne est vraiment surprenant et apaisant, loin du tumulte de la ville. Je me joins donc à la foule des conquis par Arequipa et t’encourage à y passer quelques jours lors de ton prochain séjour au Pérou 😀 .

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Auberge de jeunesse : Cazorla Hostel Arequipa, 20 soles la nuit en dortoir de 12. Le petit déjeuner est inclus, il y a une cuisine à disposition et les douches sont chaudes. Que demander de plus ? Sa situation est idéale en plein centre, à deux pas de la place d’armes et du couvent. La terrasse offre une belle vue sur la ville. Le gérant, français, vient de reprendre l’affaire et il est super sympa. Seul point noir : le bruit. Située à coté d’une rue bondée de discothèques, ça swing pas mal pendant la nuit… Malgré ça, je recommande vivement l’adresse.

Prix d’un repas : toujours quelques soles pour les sandwichs dans les stands de rue. 12 soles pour un super restaurant avec soupe, plat, dessert, boisson dans un super cadre sous les arcades dans une rue perpendiculaire à la place d’armes. A toi de trouver l’adresse, en fouinant, je ne l’ai pas notée 🙂

Déplacement : 49 soles pour le trajet Cuzco-Arequipa (490km) en 10 heures avec MovilTour. Encore un trajet de nuit avec des sièges confortables et de l’espace pour les jambes avec un siège inclinable à 160°. Il n’y a pas à dire, les transports longues distances sont faciles et agréables au Pérou.

Entrées : 40 soles pour l’entrée du couvent, un peu onéreux pour un édifice mais je ne regrette pas ces moments hors du temps. Quelques soles pour le pourboire d’un Free Walking Tour dans le centre d’Arequipa : moins intéressant que celui de Cuzco, l’occasion tout de même de profiter d’un shot de Pisco Sour 😉

4 réflexions sur “Arequipa

  1. brochot brigitte dit :

    hello antoine
    vraiement bravo pour tes photos s est super a voir de la verp….
    impressionnant le couvent
    tu dois te regaler
    je te souhaite bonne continuation et a la prochaine pour de nouvelles aventures

  2. Dumont dit :

    Jolies photos de constructions aux couleurs chaleureuses… La vie doit y être agréable, mais pas au point d’entrer au couvent !…
    Très chouette l’intérieur des logements des sœurs…
    Manifestement tu as aimé…..
    Quant à nous deux, nous allons faire notre première expérience camping-car (location) deux semaines en Dordogne/haute Garonne /Cantal… rien à voir en terme de préparation avec toi..
    Allez, bonne continuation et à bientôt
    Christine et Gilles

    • Antoine dit :

      J’ai beaucoup aimé l’ambiance d’Arequipa et du couvent oui 🙂 . Super nouvelle expérience dans laquelle vous vous lancez ! La préparation doit être tout aussi importante et votre avantage, c’est que vous avez plus de 70L pour stocker vos affaires 😉 Je vous souhaite un excellent voyage sur nos belles terres Françaises et j’espère que l’aventure vous plaira et que vous renouvellerez par la suite. Un blog est prévu pour votre voyage ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.