Nazca

Aux alentours de la ville de Nazca, tout proche d’Ica, se trouvent d’autres vestiges pré-hispaniques et pré-incas. L’un d’entre-eux est d’ailleurs fort connu …

Lignes de Nazca

Les lignes de Nazca étaient pour moi un autre des incontournables du Pérou. Il s’agit de figures tracées à même le sol par le peuple Nazca, une civilisation précédant les Incas (entre -300 av JC et 800 ap JC). La région est désertique avec un mélange de sable, roc, cailloux… Ils ont « simplement » ôté toutes les pierres sur une partie du sol. Plutôt simple comme principe, non ? Là où cela devient fou, c’est qu’ils ont réussi à faire cela sur des grandes distances (de l’ordre de la centaine de mètres), avec une précision importante tout en ayant du style. La preuve ? Les figures obtenues sont invisibles depuis le sol, il faut s’élever pour se rendre compte de leur œuvre. Autant dire que ce n’est pas du même niveau que les pâtés de sable réalisés sur la côte d’azur une journée de juillet 😉 .

Du coup, c’est l’occasion pour moi de prendre mon premier Cessna 🙂 . Avant le départ, tout va bien pour les deux portugaises, le néo-zélandais et moi.

Avec un peu d’appréhension (beaucoup de personnes  disent que les turbulences sont importantes …), notre petit coucou rejoint le ciel. Pendant les dix premières minutes, on observe surtout les paysages qui entourent la ville.

Et puis les voici, sur plusieurs centaines de mètres, défilant les unes après les autres sous nos yeux ébahis, les fameuses lignes de Nazca.

Note : des retouches importantes ont été nécessaires sur les photos que j’ai pris à la volée, en grand angle, n’ayant pas le temps de zoomer. Désolé pour la qualité, je ne peux que t’encourager à aller les voir par toi-même pour en profiter pleinement 😉 Par contre, sur chaque cliché ci-dessous, une figure est belle et bien présente, les découvriras-tu toutes (les premières sont assez difficiles) ? 😀

Quelle ingéniosité, quelle maîtrise de l’espace, quelle patience pour faire tout cela. Il ne s’agit là que de quelques-unes des figures visibles, bien d’autres lignes ou formes géométriques sont présentes !

Des mois entiers ont été nécessaires pour concevoir chacune des figures ! Personne ne sait exactement pourquoi ce peuple s’est lancé dans cette frénésie créatrice. Ici encore, les extraterrestres sont une des pistes 😉 , d’autres, plus sérieuses, évoquent une sorte de calendrier astronomique ou des sites rituels. Je doute de savoir de mon vivant la raison exacte​ de ces tracés mais j’admire le travail réalisé.

Après seulement 20 minutes, l’avion reprend déjà la direction de l’aéroport avant d’atterrir sans encombre sur le tarmac.

Ah et au fait, comment s’est passé le  vol ? Aucun souci pour moi malgré quelques trous d’air mais ça n’est pas l’avis d’une des deux portugaises ! Dès la première figure, elle a eu quelques soucis avec son petit déjeuner et n’a guère apprécié le spectacle, sortant livide de l’appareil. Je ne suis pas sûr qu’elle recommande autant que moi cette sortie dans les airs 😀 .

Vestiges autour de Nazca

D’autres traces du passé sont également présentes dans les environs proche de la ville. Après une matinée dans les airs, Lucie et moi décidons de rejoindre les sites les plus proches du centre à pied.

Ruines de Paredones

Alors là, on est carrément dans le tas de cailloux selon moi. Certes, je n’ai pas eu le plaisir de bénéficier des interprétations d’un guide (il a même fallu réveiller le gardien du site pour obtenir le billet …) et je suis peut-être totalement passé à côté mais sans explications, je trouve qu’il n’y a pas grand chose à voir et je doute de l’authenticité de l’unique bâtiment.

el telar de buena fe

Le site suivant est du même acabit. Inclus dans le billet acheté précédemment, quasiment sur la route pour aller aux aqueducs, j’ai fait le détour par ce vestige. Plusieurs centaines de mètres à pied dans le désert et une petite colline montée plus tard, un panneau m’indique un point de vue. Alors certes, il y a bien une sorte de quadrillage grossier sur le sol et une esquisse de spirale mais après les lignes de Nazca, on se dit qu’au mieux c’était le terrain de jeux des enfants ou leur brouillon 😀 . Par contre le paysage du site est très joli, tu ne verras donc que celui-là 😉

Aqueducs de Cantalloc

Le meilleur des 3 sites, sans le moindre doute. Il s’agit d’un réseau de galeries souterraines qui acheminaient l’eau pour l’irrigation des champs environnants​. Elles sont encore pleinement fonctionnelles. Pour leur entretien, des puits en colimaçon sont présents.

 

Il est même possible de descendre dans les puits pour regarder l’eau couler dans les aqueducs souterrains. J’y observe des petits poissons emportés par le courant. En informant Lucie, un groupe de touristes français entend mon commentaire et une des participantes veut absolument les voir aussi. Malheureusement âgée, sa vue étant ce qu’elle est, impossible pour elle d’y parvenir malgré notre aide 🙂 .

En tout cas, cette installation a permis aux habitants de Nazca d’être alimentés en eau suite au séisme de 1986, alors que toutes les installations modernes étaient hors d’usage. Pas mauvais les anciens 😉 ! De nos jours, dans cette région si aride,les champs aux alentours continuent d’en profiter.

Informations pratiques

Auberge de jeunesse :  Hotel Mamá Chelita, 17,5 soles la nuit dans une chambre avec lit double et salle de bain privée (prix par personne donc). Pas grand chose à en dire, dans la moyenne.

Prix d’un repas : quelques soles pour les sandwichs ou friands dans les stands de rue

Déplacement : 40 soles pour le trajet Ica – Nazca  (160km) en 2 heures​ avec Oltursa

Entrées : 215 soles (65$) pour le survol des lignes de Nazca (après négociation avec le gérant de l’hôtel avec lequel j’ai fait ma réservation) via la compagnie AeroNasca, service et sécurité irréprochable (+30 soles de taxes d’aéroport, ça devient une habitude ces frais annexes ! ), 10 soles pour l’entrée dans les vestiges autour de Nazca.

Il est sûr que le vol représente une certain budget pour un temps relativement court, mais je n’hésiterai pas une seconde à faire le même choix tant ces lignes sont impressionnantes. D’ailleurs, et si j’y retournais ? 😀

 

4 réflexions sur “Nazca

  1. Martine et Alain dit :

    Oui, incontournables, ces lignes de Nasca ! Tellement impressionnantes et inexplicables !
    Spectacle fabuleux depuis le ciel mais il faut quand même avoir le coeur bien accroché…. enfin nous aussi, on y retournerait bien ! ; )
    Bonne suite !!! : ) ♡

  2. Dumont dit :

    On irait bien se rafraîchir dans l’aqueduc pour être heureux comme des poissons dans l’eau…… étonnant tout ça !.. si un jour tu apprends quelque chose sur les lignes de Nazca, faudrait nous le faire savoir, promis, hein ?
    Bonne continuation…..
    Bisous de Gil, Christine, Cindy,Olivier, et Salomé qu’on a vu hier près d’Alençon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.