Santé

Honnêtement, ça n’a pas été la partie que j’ai préféré dans la préparation de ce tour du monde. D’autant que les médicaments vont prendre de la place dans mon sac à dos et que je vais devoir les porter pendant des semaines. J’espère toutefois tous les ramener à la maison, sans exception (Cette phrase fait un peu penser à une mission commando : « Je n’abandonne pas un médicament à terre !  » 🙂 ). Quant à la partie vaccins, n’étant pas complètement à jour, j’ai eu le droit à des injections de cocktails pendant plusieurs semaines … Autant dire que je peux manger par terre au milieu de l’Amazonie, avec un pote tapir sans le moindre risque 😉

Médicaments

Pour mémo pour moi et pour tous ceux qui pourraient en avoir besoin, la liste ci-dessous est issue de mon médecin traitant et du centre de vaccinations internationales de Villeurbanne.

  • VOGALENE Lyoc  : Traitement symptomatique desnausées et vomissements.
    2 à 4 lyophilisant oraux par jours
  • BIOCIDAN collyre (céthexonium) : Affections superficielles de l’oeil et de ses annexes
    lnstiller 1 goutte, dans le cul-de-sac conjonctlval inferieur, en tirant la paupière inférieure légèrement vers le bas et en regardant vers le haut, 3 à 4 fois par jour, pendant 7 jours en moyenne.
  • DIPROSONE (betaméthasone): En cas de piqûres d’insectes invalidantes
    Le traitement doit être limite a 1 a 2 applications par jour pendant 8 jours en cas de démangeaison sur des piqûres d’insecte
  • AQUATABS : Purification de l’eau
    1 comprimé pour 1 litre, à laisser agir 30 minutes avant de boire
  • BISEPTINE : Antiseptique pour plaies superficielles
    En règle générale 1 application, 2 fois par jour.
  • PYOSTACINE (pristinamycine) : Traitement d’infections
    En cas de sinusite: 2 cp 500 mg, 2 fois par jour (matin et soir) au moment des repas, pendant 4 jours.
    En cas de plaie infectée: 2 cp à 500 mg, 3 fois par jour (matin, midi et soir) au moment des repas, pendant 10 jours.
  • ZITHHOMAX (Azithromycine) : En cas de diarrhée invalidante
    2 cpes en une fois pendant ou en dehors d’un repas à renouveler 3 jours de suite en cas d’inefficacité
  • DAFALGAN : Traitement symptomatique des douleurs d’intensité légère à modérée et/ou des états fébriles
    1 à 2 gélules à 500 mg par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 h minimum, sans dépasser 3g
  • TIORFAN (racécadotril) : En cas de diarrhées 
    Une prise d’emblée en cas de diarrhées, puis trois prises au début des 3 principaux repas de la journée. Le traitement sera poursuivi jusqu’au retour de la première selle normale, sans dépasser 7 jours
  • OFLOXACINE: Traitement d’infections
    En cas de diarrhée invalidante : 2 comprimés en une seule prise `a poursuivre, selon efficacité, 1 cp matin et soir pendant 3 jours
    En cas de fievre associée, de présence de sang dans les selles: poursuivre la même posologie pendant 5 jours de plus
    En cas d’infection urinaire: 1 cpé matin et soir pendant 15 jours
  •  SPASFON: En cas de douleurs abdominales
    Prendre 1 à 4 cpés par jour.
  • VOLTARENE : anti-inflammatoire (Ne pas mixer avec d’autres médicaments)
    Traitement des douleurs aiguës: 1 comprimé à 75 mg matin et soir pendant 7 jours maximum
  • Compeed : une ampoule est si vite arrivée
    Lorsqu’il y en a besoin 😉
  • GAVISCON : pansement gastrique en cas de régurgitations
    1 sachet 3 à 4 fois par jour à prendre de préférence après les 3 principaux repas et éventuellement le soir au coucher
  • Fonx : antifongique
    1 fois par jour sur peau propre pendant 2 à 4 semaines

 Vaccins

Comme je le disais en introduction, je me suis régalé avec les vaccins. Note aux lecteurs craintifs : après avoir parcourus quelques blogs sur le web, j’étais presque terrorisé à l’idée de subir les piqûres, qui transperceraient à coup sûr la moité de l’os de mon bras (au moins 😉 ). En réalité, c’est quasi indolore. Par contre, je ne promets rien sur votre réaction. Chez moi, cela s’est traduit par une fatigue importante, rien du plus. Autant dire que je m’en sors pas trop mal  🙂 .

  • Fièvre jaune : maladie hémorragique virale aiguë
    Transmise par : moustiques (ces cochonneries sont le vecteur de pas mal de maladies à travers le monde)
    Mortelle : oui, dans une petite proportion de cas
    Lieux à risque sur mon trajet : Amérique du sud

    Fièvre jaune – carte issue de Wikipédia

  • Hépatite A :  maladie hépatique virale
    Transmise par : eau, nourriture, contact directe avec personne infectée
    Mortelle : non en cas de vaccination
    Lieux à risque sur mon trajet : Amérique du Sud et Asie du Sud-Est

    Hépatite A – carte issue de Wikipédia

  • Hépatite B : infection hépatique virale qui s’attaque au foie
    Transmise par : sang ou fluide corporel d’une personne infectée (environ 240 millions de personnes d’après l’OMS …)
    Mortelle : rarement en cas de vaccination
    Lieux à risque sur mon trajet : Pérou, Bolivie et Asie du Sud-Est

    Hépatite B – carte issue de Wikipédia

  • Typhoïde : maladies infectieuses
    Transmise par : eau, nourriture
    Mortelle : oui en l’absence de traitement
    Lieux à risque sur mon trajet : Amérique du Sud et Asie du Sud-Est

    Fièvre Typhoide – carte issue de Wikipédia

  • Rage : maladie infectieuse d’origine virale
    Transmise par : animaux par griffures, morsures, salives
    Mortelle : oui en l’absence de traitement
    Lieux à risque sur mon trajet : Amérique du Sud et Asie du Sud-Est

    Rage – carte issue de wikipedia

  • Encéphalite japonaise : flavivirus apparenté aux virus de la dengue, de la fièvre jaune et au virus West Nile
    Transmise par : moustiquos, again
    Mortelle : peut l’être en l’absence de vaccins, mais surtout incurable
    Lieux à risque sur mon trajet : Au Japon … ? Je n’y vais à priori pas, mais dans toute l’Asie du Sud-Est oui.
  • Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche
  • Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR)

Tous ces vaccins ont bien évidement un coût. Seuls les classiques sont remboursés par la sécu qui estiment que c’est du confort que de se faire vacciner contre la rage par exemple. D’autant plus que si tu claques, c’est que tu l’as choppée en dehors de la France, et ça, la sécu ça ne l’intéresse par beaucoup… 🙂 Dans mon cas, la facture frollait les 450€ au total ! Mon conseil pour diminuer fortement la douloureuse : contacter votre mutuelle si vous en avez une. Vous pouvez peut-être profiter d’une cagnotte annuelle pour couvrir des frais de vaccins. L’appel ne vous coûte pas grand chose et peut vous faire économiser pas mal d’argent. Seconde astuce (au moins aussi importante que la première), prévoyez de réaliser votre campagne de vaccination en décembre-janvier si vous le pouvez. Vous pourrez alors profiter 2 fois du remboursement de votre mutuelle. Ne connaissant pas cette subtilité, c’est un pur hasard qui m’a permis d’en profiter. Je remercie d’ailleurs chaleureusement la mienne qui m’a remboursé pas loin de 400€ !

Et vous, vous partez aussi blindé que moi ou vous faites confiance à votre bonne étoile ?

Une réflexion sur “Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.